Accueil » Astuces Utiles » Jardin - Plantes - Fleurs » Comment faire un bon compost

Comment faire un bon compost


Les feuilles mortes qui envahissent votre jardin constitueront un excellent compost si vous les entreposez dans un trou creusé dans la terre. Elles y seront au chaud, ce qui en facili­tera la décomposition.

Si vous ne voulez pas faire de trou dans votre jardin , faites un tas des feuilles mortes  et recouvrez-le d’un film de plastique perforé que vous maintiendrez solide­ment par terre à l’aide de grosses pierres.
Les feuilles pourri­ront pendant les mois d’hiver et vous fourniront le précieux compost.

Le meilleur moyen d’obtenir une bonne aération de votre tas de compost est d’être prévoyant.
Avant de monter votre tas, plantez dans les premières couches des piquets de bois que vous remuerez au fur et à mesure que les couches se super­poseront.

Ne jetez pas vos vieux journaux car ils vous permettront d’améliorer la qualité de votre compost d’été.
Froissez quelques feuilles en boule et glissez-les entre les couches.
Elles favoriseront la décomposition du tas et attireront les vers de terre qui viendront s’y nicher.

Les vers de terre, tout comme les chats, apprécient beaucoup l’odeur de la valériane, appelée aussi
« herbe à chat ».
Arrosez donc votre compost de feuilles mortes avec une infusion de valériane , cela attirera les vers de terre, activera la transformation du compost et luttera préventivement  contre les risques de germes apportés par les feuilles .

Comment fabriquer du compost

Conservez les feuilles mortes, les pelures de fruits et les épluchures de légumes, les coquilles d’oeufs, et mettez les en tas soit dans un grand bac couvert mais aéré, ou à même le sol en extérieur, et en prenant soin de couvrir le sol ou le fond du bac d’une couche de petites branches, ce qui facilitera l’aération.

Ajoutez de nouveaux déchets , en alternant les déchets secs (cendres, copeaux…) et les déchets humides (déchets de cuisine notamment, à l’exception de tout ce qui est d’origine animale et de ce qui est gras ou huileux).
Au bout de quelques mois, le compost sera prêt.
Il doit être sombre, homogène et s’émietter facilement.

Quels déchets pour faire du compost

La paille de blé et de sciures non traitée, le bois broyé, le papier, la tourbe, les tailles de haies, les branches et les écorces. Les vieilles terres de vos pots et jardinières peuvent aussi être incorporées au compost.

Les feuilles d’arbres riches en lignine et en cellulose.
Ces feuilles sont récoltées à l’automne et seront ajoutées au compost au printemps.
Les feuilles d’arbres fruitiers se compostent facilement alors que d’autres essences forestières
se décomposent que très difficilement comme le chêne ou le châtaignier.
Ne jamais utiliser des feuilles de noyer.

Les déchets de la cuisine sont très utiles au compost : épluchures de légumes et fruits (sauf agrumes), les coquilles d’oeufs, le papier absorbant, le marc de café, les fanes des pommes de terre, le carton ondulé.
Ne jamais incorporer au compost du pain ou des pâtisseries.

Les déchets verts, humides, mous et qui donnent un faible rapport organique : jeunes engrais verts, déjections animales sans la litière (purin de cheval, bouse de vache, etc.), sang séché, fumier décomposé, gourmands de tomates, feuilles de choux et jus de fumier.