Accueil » Astuces , secrets et remèdes d'autrefois » La cuisine d'autrefois » Sucre de betterave – Recette d’autrefois
Extraire le sucre de betterave au 19ème siècle

Sucre de betterave – Recette d’autrefois


La fabrication du sucre de betterave

On a imaginé pour extraire le sucre de la betterave une infinité de manipulations
qui toutes offrent leurs avantages et leurs inconvénients .
Nous donnerons ici le procédé de M. le professeur Gottling , comme le plus simple et le moins dispendieux.
On coupe les racines des betteraves en tranches longitudinales aussi minces
que possible, et on les fait sécher sur des claies (1) dans une étuve (2).
Lorsqu’elles sont aussi desséchées que possible , on les met pendant quelques heures , les unes après les autres , dans une petite quantité d’eau froide.
Le sucre passe dans cette eau avant sans avoir le temps de ramollir les tranches , et l’on extrait par l’évaporation et la cristallisation.
Si on laissait dessécher les tranches à l’air libre , elles pourriraient pour la plupart et si on les mettait dans un four, elles risqueraient de cuire.
Après l’extraction du sucre , les tranches peuvent être employées à la nourriture des bestiaux ou des volailles , en achevant de les laisser ramollir .

(1) claie : Ouvrage à claire-voie en forme de carré long, et fait de brins d’osier ou de branches d’arbre entrelacées
(2) étuve : un lieu ou un appareil où est maintenue une température plus ou moins élevée pour permettre certaines opérations de séchage